1. Rechten van het kind - droits de l'enfant

2. Avis de Berger 

3. L'enfant d'abord

4. European Custody of Childen 10/2013

5. International Conference on shared parenting 7/2014

6. Gezinstransities Antw. studiedag 9/2015

7. Uitzonderingen - exceptions

1. Rechten van het Kind - Droits de l'Enfant

 

Het belang van het kind  - rechten van het kind

Het Internationaal Verdrag inzake de Rechten van het Kind vermeldt in artikel 9, het recht van ieder kind om te leven met zijn ouders.

Kinderen hebben een fundamentele behoefte aan contact met hun vader en moeder.

Als de ouders scheiden, moeten zij een regeling/plan/schema van het verblijf van de kinderen na scheiding uitwerken.

 

 

L’intérêt supérieur des enfants  - les droits des enfants

La Convention internationale des Droits de l’Enfant énonce à l’article 9, le droit de chaque enfant de vivre avec ses parents.

Les enfants ont un besoin fondamental de garder le contact avec leur mère et leur père.

Si les parents se séparent, ils doivent élaborer un mode/modèle/régime/schéma de résidence /hébergement /logement  des enfants après la séparation.

 

 

2. Avis de M. Berger

"Avis de M. Berger", août 2003 !!!!!, (cfr article ds Revue Dialogue, n155, p90-104) (France)

Le divorce de parents qui ont un nourrisson ou un très jeune enfant. /   L'établissement du sentiment de filiation selon la théorie classique  /  Différence entre les échanges mère-bébé/père-bébé  /  La mère figure d'attachement préférentielle?  / Conséquence sur l'attribution du mode de garde   / Déformations, mensonges, tricherie

 

3. L' enfant d'abord

http://www.lenfantdabord.org/lassociation/  (Fr)

 

A chaque âge ses besoins - parcequ'il faut préserver l'enfant  

----

Vous trouverez sur ce site les informations, explications et conseils qui concernent essentiellement les besoins particuliers d’un enfant, mais aussi l’avis des spécialistes en santé mentale infantile

----

La « résidence alternée » appelée communément « garde alternée », comprise comme un temps plus ou moins égalitaire que l’enfant doit passer chez chaque parent, est à la mode.

  • Mais est-elle la meilleure solution ou, comme certains l’affirment, « la moins pire  des solutions » pour l’enfant, quel que soit son âge et en toutes circonstances ?
  • Quels sont les risques encourus par un enfant soumis à une garde alternée  qui ne lui est pas appropriée ?
  • Est-il préférable d’envisager d’autres rythmes selon l’âge de l’enfant et/ou le contexte parental ?

Pour répondre à ces questions, il est nécessaire de connaître quels sont les besoins spécifiques d’un enfant, qui ne sont pas toujours congruents avec les besoins des adultes. Ces besoins dépendent de son âge, de son stade de développement, mais aussi de la nature des relations parentales avant et après la séparation ou le divorce.

Ne pas respecter les besoins fondamentaux d’un enfant, particulièrement s’il est jeune, c’est lui faire prendre le risque d’une fragilité psychologique tout au long de son existence.

Il justifie donc dès le très jeune âge une attention particulière quant à ses besoins fondamentaux : stabilité de la vie quotidienne et de l’environnement, développement d’attachements solides, ambiance affectueuse et sécurisante.

----

Garde alternée à l'étranger :

 http://www.lenfantdabord.org/lenfant-dabord/garde-alternee-a-l-etranger/

----

Jennifer MacIntosh, professeur de psychologie et chercheur australienne a participé à plusieurs études sur l’impact des gardes partagées sur les jeunes enfants (de 0 à 5 ans)

Elle en fait un résumé dans cette publication de 2011 :  les résultats de différentes études provoquent une préoccupation croissante des spécialistes en santé mentale infantile en ce qui concerne l’impact de la garde partagée sur les jeunes enfants, et elle dénonce  le manque de préoccupation des législations des problèmes posés.

http://www.enfant-encyclopedie.com/Pages/PDF/McIntoshFRxp1.pdf

---

World association for infant Mental Health (Waimh)   /  Décalaration de la Waimh francophone sur la résidence alternée (2012)

(Australian assoc for infant mental health  -  Delion - Berger - Golse - Mcintosh (2011)) / calendrier de Brazelton, version actualisée sept 2012)

 
 
 
4. October 23, 2013 Strasbourg: “European Custody of children” Reports

 http://www.colibri-italia.it/2013/10/23-ottobre-strasburgo-reports-european.html

Jan Piet H. de Man, Child and Family Psychologist, Accredited Family Mediator, European Institute for the Best Interests of the Child : ppt :

Based on :

Kelly, J. & Lamb, M. E. (2000).  Using child development research to make appropriate custody and access decisions. Family & Conciliation Courts Review, 38, (3), 297-311.

https://docs.google.com/file/d/0B-iOqOKLc35POG5MazFfejhidzQ/edit?pli=1

Berger, Maurice & Gravillon, Isabelle: "Mes parents se séparent", Ed. Albin Michel, 2003.

Jaede, Wolfgang: “Was Scheidungskindern Schutz gibt. Wie sie unbeschädigt durch die Krise kommen.” Verlag Herder, 2008. e-book ISBN 978-3-451-33069-8

Rotsaert, Joke (18/12/2012). Universiteit Antwerpen (persoonlijke mededeling). 

Kelly , J. B. (2005). Developing beneficial parenting plan models for children following separation and divorce. Journal of American Academy of Matrimonial Lawyers, 19, 101-118.

Kelly, J. B. (2007). Children’s living arrangements following separation and divorce: Insights from empirical and clinical research. Family Process, 46(1), 35-52.
 
Michael E. Lamb and Joan B. Kelly: Improving the Quality of Parent-Child Contact in Separating Families with Infants and Young Children: Empirical Research Foundations. In R. M. Galazter-Levy, J. Kraus, & J. Galatzer-Levy. (2009). The scientific basis of child custody decisions. (Second edition). Hoboken, NJ: Wiley. (pp. 187-214): S. 10-11.
 
Joan B. Kelly, Ph.D. © 2010: Options for Parenting Plans – (School Age). (personally communicated .ppt)
 
Linda Nielsen (May 2013): Custody and Overnights for Young Children: Large Issues, Small Data. WJFL, Vol. 33, p. 8-11. 
5. International Conference on Shared Parenting (07/2014; 12/2015;

http://www.twohomes.org/conference

Le Conseil International de la Résidence Alternée (CIRA) est une association internationale composée de membres individuels provenant des secteurs de la science, des professions de la famille et de la société civile.

Le but de l’association, c’est, premièrement, la diffusion et la promotion des connaissances scientifiques sur les besoins et les droits (« l’intérêt supérieur ») des enfants dont les parents vivent séparés, et c’est, deuxièmement, de formuler des recommandations fondées sur des preuves scientifiques concernant la mise en place de la résidence alternée sur les plans légaux, judiciaires et pratiques.

La première Conférence Internationale sur la Résidence Alternée organisée par le CIRA a eu lieu à Bonn, Allemagne, du 9 au 11 juillet 2014. Les conclusions de cette conférence sont disponibles au site web de la conférence.

 

 

Een afwisselend verblijfsregeling is over het algemeen aan te raden in het belang van de kinderen.

De Internationale Conferentie over afwisselend verblijf van juli 2014 in Bonn, heeft de problemen en perspectieven van afwisselend verblijf besproken en leidde tot de volgende conclusies: (Prof Sünderhauf) "Het afwisselend verblijf – gedefinieerd als de verdeling van bevoegdheden en verantwoordelijkheden in het dagelijks leven met een minimum van een derde van de tijd met elke ouder, met inbegrip van dagen van de week – is een ouderlijke regeling die werkt voor de meerderheid van de kinderen en in hun eigen belang na scheiding van hun ouders. Dit geldt ook in geval van een conflict, met uitzondering van huiselijk geweld situaties en bewezen kindermishandeling. "(Prof. Kruk)" Als gevolg daarvan, moet het familierecht het afwisselend verblijf bevoorrechten, zelfs als een van de ouders er tegen is. Echter, om deze ouderlijke regeling te doen slagen, is het noodzakelijk om een netwerk van familiale bemiddeling en hulp aan de ouders op te zetten.”  http://twohomes.org/conferenceconclusions_2014

 
 

Un hébergement alterné est généralement conseillé dans l’intérêt des enfants.

Lla Conférence internationale de la résidence alternée, de juillet 2014 à Bonn, a permis de débattre sur les questions et perspectives de la résidence alternée et a conduit aux conclusions : (Prof Sünderhauf )  « La résidence alternée -définie comme comprenant à la fois le partage de l'autorité et de la responsabilité quotidienne avec un minimum d'un tiers de temps avec chaque parent incluant des jours de semaineest l'arrangement parental qui fonctionne pour la majorité des enfants et dans leur intérêt supérieur, après la séparation de leurs parents.  Ceci s'applique même en cas de conflits, en excluant les situations de violence familiale avérée et d'abus des enfants. »  (Prof. Kruk)  « En conséquence, les lois sur la famille devraient privilégier la résidence alternée même si l'un des parents s'y oppose. Cependant, pour que cet arrangement parental réussisse, il est nécessaire de mettre en place un réseau de services de médiation familiale et d'aide aux parents »     http://twohomes.org/conferenceconclusions_2014

 
6. Gezinstransities vanuit perspectief van kinderen - UCSIA studiedag Antwerpen 29/9/2015

Keynotes, workshops, beleidsaanbevelingen

http://www.ucsia.org/main.aspx?c=*UCSIA2&n=121484&ct=121484

7. Uitzonderingen / exceptions

Dr. Richard A. Warshak

Stemming the Tide of Misinformation: International Consensus on Shared Parenting and Overnighting

White Paper

 

Naturally, shared parenting and overnighting are not for all families. On this point the consensus report is clear: 

Some circumstances depart significantly from the norm and do not lend themselves to the same general recommendations that apply to the majority of parenting plan decisions. These circumstances include

a history of intimate partner violence, 

a history or credible risk of neglect, physical abuse, sexual abuse, or psychological abuse toward a child,

manifestations of restrictive gatekeeping such as persistent and unwarranted interference with parenting time (Austin, Fieldstone, & Pruett, 2013; Pruett, Arthur, & Ebling, 2007; Pruett et al., 2012; Warshak et al., 2003),

a history of child abduction,

a child’s special needs (e.g., cystic fibrosis or autism),

and a significant geographical separation between the parents